Search

Témoignages

« Je n’ai jamais compris pourquoi nos frères ont abandonné leur jardin potager. Cela m’énerve que l’on néglige de planter alors que c’est si facile au pays par rapport à ici. J’ai investi dans une formation 3tonnes et un coaching COMPLET pour ma famille au nord de Mbuji Mayi pour qu’ils reprennent goût à leur magnifique terre et qu’ils cherchent à s’informer pour s’enrichir de science et de technique. Ce n’est pas facile pour eux avec cette habitude même au village de chercher juste l’argent. La formation s’achève bientôt et je perçois déjà que le changement de mentalité est en cours. Les coachs font un travail de fonds et quand toute la famille va s’y mettre, je sens qu'on ne pourra plus la rattraper. »  

Patrick
44 ans,
informaticien 
Israël
  « Je suis le groupe facebook 3tonnes de nourriture dans ton jardin depuis le début. C’est très intéressant pour les échanges et les découvertes. Mais bon je regardais l’autonomie domestique de loin. Moi dans ma philosophie je travaille, je gagne l’argent et j’achète ce dont j’ai besoin. Donc je n’appliquais pas. Et puis avec la formation, surtout la partie pratique à la fin, je me suis dis pourquoi pas essayer. Ce qui m’épate le plus c’est que je plante, ça pousse, je récolte. Je ne fais presque pas d’effort mais cela stimule à réfléchir, à se poser des questions. Et puis c’est pratique. Les enfants vont cueillir tout seuls ce dont ils ont envie dans le jardin. Le magasin et le frigo c’est le jardin. »     


 
Honoré
30 ans
Etudiant en médecine
Tshilenge
 « J’ai grandi à Kinshasa loin du village. Je sais que la vie est dure là-bas. On m’a dit que c’est même dure pour trouver à manger.  Avec mon travail, je n’ai déjà pas beaucoup de temps pour moi donc impossible d’aider. Alors j’ai investi dans une formation 3tonnes avec un coaching COMPLET pour eux. Je n’ai rien à faire et je sais qu’il y a une équipe sympa pour leur apporter des connaissances scientifiques de haut niveau dans une langue que les petits enfants et les grands parents comprennent. L’Europe a choisi l’agriculture intensive et la société de consommation.  Ce n’est pas parfait. Je pense que ma famille peut aussi trouver sa voie avec ses propres moyens.»    



Stéphane
47 ans
Informaticien
Italie
« Je ne faisais pas attention à mon jardin que je laissais à l’abandon. Après avoir suivi la formation 3tonnes sur facebook, je me suis lancé il y a un mois. Mon papayer s’est mis à donner des fruits pour la première fois, je vois grandir mon nouveau bananier et je m’attends à ce que le manguier batte son record de production cette année. J’ai ma pépinière de tomates et de poivrons. Je vais planter aussi la canne à sucre, les biteku, les aubergines, les piments et le gingembre. J’ai appris à faire mon engrais et je gère mes déchets organiques. Je commence à être fier de mon jardin et le trouve chaque jour plus beau et plus agréable. Je suis maintenant coach 3tonnes pour former d’autres personnes » 


Ruben
18 ans,
journaliste 
Mbuji Mayi
 « Au village, nous passons beaucoup de notre temps à cultiver les champs de maïs et quand nous allons vendre les récoltes au marché, nous y achetons nos légumes par facilité. Mais les prix augmentent chaque jour et nos arbres fruitiers donnent de moins en moins. Avec la formation 3tonnes et le coaching COMPLET financé par notre famille de Belgique, nous prenons chaque semaine le temps de réfléchir à notre environnement. Nous savons maintenant gérer nos pépinières et faire notre engrais. Nous allons même apprendre à faire notre sucre et notre savon. Nous devons reprendre l’habitude de garder les graines et planter à côté de la maison. Année après année, nous avons bon espoir de regagner notre autonomie alimentaire comme nos ancêtres. »  
Jean Pierre
40 ans
Travailleur social
Bena Mpiana
« Je suis allé une fois dans ma famille au sud-ouest de Kananga. J’étais petite et je ne m’en rappelle plus bien. Je songe à rentrer au pays un jour et quoi de mieux que d’aller dans sa famille. Mais ce n’est pas facile de renouer d’un coup avec elle après autant d’années alors j’investis dans une formation 3tonnes avec coaching COMPLET pour eux. Les coachs ont réussi à les localiser pour moi et s’occupe de tout. La première livraison a lieu très prochainement et j’ai hâte de recevoir les photos du village de mon père. Je suis vraiment en confiance et j’aime l’idée que quand j’irai chez moi on se connaîtra déjà et surtout on mangera bien ensemble ».  





Munda
55 ans
Infirmière
Belgique